Nettoyer son matériel de peinture de façon écolo

Le printemps est souvent la saison tout indiquée pour réaliser divers travaux à la maison. On profite alors de la période pour rafraîchir un peu les peintures ! Mais entre les COV qu’elles dégagent pour certaines et les produits d’entretien plutôt hard comme le white spirit, l’activité n’est pas toujours très saine que ce soit pour soi ou pour l’environnement. Voici donc quelques petites astuces pour entretenir ses pinceaux de façon plus écolo.

Quelques astuces pour un bricolage écolo

Bien conserver les pinceaux entre 2 couches de peinture

Pour éviter de nettoyer les pinceaux chaque soir après vos travaux de peinture – d’une part parce que la tâche est un peu pénible et d’autre part pour économiser eau, produits et temps ! – conservez-les dans un sachet plastique bien fermé à l’aide d’un élastique. De cette manière, la peinture ne séchera pas et vous pourrez utiliser sans problème votre pinceau dès le lendemain

pinceau

Si vos pinceaux ont séché malgré tout (ou si vous avez laissé passer beaucoup de temps entre 2 couches de peinture), pas de panique : ils peuvent se récupérer facilement.

Comme pour beaucoup de travaux à la maison, le vinaigre blanc vient encore une fois à la rescousse !

picto-etoile-paragraphePortez ainsi à ébullition du vinaigre blanc ou encore du vinaigre d’alcool, versez dans un récipient et faites y tremper vos pinceaux au moins toute la nuit. Le lendemain, lavez avec un peu d’eau savonneuse et rincez à l’eau froide. Le vinaigre aura dissout la peinture et les poils du pinceau retrouveront leur souplesse.

Se passer de white spirit

peinture-ecologiqueLorsque l’on a effectué des travaux de peinture à l’huile, inutile d’essayer de laver les pinceaux à l’eau. D’ailleurs rien ne semble venir à bout des taches à part le white spirit. Mais alors là, bonjour les COV !

Le white spirit étant un distillat de pétrole, il est très nocif pour l’environnement. En tant que solvant, il contribue à la formation d’ozone et de smog photochimique dans les basses couches de l’atmosphère. Il participe aussi à la dégradation de la couche d’ozone. Enfin, les solvants comme le white spirit peuvent également contaminer les nappes phréatiques, les eaux de surface (grande toxicité pour les organismes aquatiques) et les sols.
Le white spirit est également dangereux pour la santé. Ainsi, il est impératif de le manier avec la plus grande des précautions et porter des gants, un masque et des lunettes afin d’éviter tout accident.

fleche-nota-beneMais heureusement, même le white spirit a son équivalent écologique : en grande surface de bricolage il est très facile de trouver du Substitut écologique de white spirit. Vendu exactement sous la même forme, la bouteille d’1L coûte entre 3,50€ et 4€ chez Leroy Merlin ou Castorama.

substitut-de-white-spirit

fleche-nota-beneAutre solution : le solvant naturel à base d’agrumes. Le distillat d’agrumes permet en effet la dilution de peinture, laque, huile, vernis, cire, etc. et aussi le nettoyage des outils. Vous en trouverez dans les enseignes spécialisées en bricolage écologique et bien sûr sur Internet.

fleche-nota-beneEnfin, vous pourrez facilement nettoyer vos pinceaux ayant été utilisés pour de la peinture à l’eau avec du savon de Marseille. Faites un premier nettoyage à l’eau tiède puis un second avec de l’eau additionnée de savon. Si vous utilisez de la peinture à l’huile, vous pouvez, après les avoir nettoyés une première fois au savon de Marseille recommencer avec de l’essence de térébenthine puis un nouveau passage à l’eau savonneuse avant de rincer. Toutefois, cette solution est plutôt gourmande en eau donc mieux vaut privilégier les 2 précédentes.

Dans tous les cas, avant de laver le matériel, enlevez bien le surplus de peinture en raclant pinceaux et rouleaux sur le bord des pots.

Ne jetez pas l’eau de lavage dans l’évier : il faut la laisser décanter dans un récipient afin de récupérer les résidus de peinture. Vous pourrez ainsi les apporter en déchetterie, avec les pots de peinture usagés car il s’agit là de déchets spéciaux qu’il ne faut surtout pas jeter à la poubelle.

*

Sur le bricolage écolo :

 

 

Ce contenu a été publié dans Habitat bio, information batiment, Les bonnes pratiques, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.